Hulot veut fermer 17 réacteurs nucléaires

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Très attendu sur le dossier du nucléaire, au sujet duquel ses positons diffèrent de celles de son premier ministre, Edouard Philippe, le nouveau ministre de la transition écologique, Nicolas Hulot, s’est exprimé sur le sujet.

Interrogé aux micros de RTL, lundi 10 juillet 2017, l’ancien présentateur vedette de TF1 s’est engagé à ce que le gouvernement ferme plusieurs centrales nucléaires, afin d’atteindre l’objectif de 50% de la part de nucléaire dans le mixte énergétique français.

« Chacun peut comprendre que pour tenir cet objectif, on va fermer un certain nombre de réacteurs (…) Laissez-moi planifier les choses, ce sera peut-être jusqu’à 17 réacteurs, il faut qu’on regarde », a-t-il répondu sans hésitation à la question du journaliste sur le sujet.

Et le militant désormais politicien de préciser ce programme et la méthode qu’il compte employer : « Chaque réacteur a une situation économique, sociale et même de sécurité très différente ».

« Si nous voulons atteindre l’objectif, mécaniquement, à mesure que nous allons baisser notre consommation et diversifier notre production, nous allons fermer un certain nombre de réacteurs », a-t-il conclu.

 

 

 

 

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *