Brésil : un tiers de supporters autorisés dans les stades à Rio, dès le 10 juillet

 

La mairie de Rio de Janeiro a autorisé, à partir du 10 juillet, l’accueil de spectateurs dans les stades, à raison d’un tiers de leur capacité. Le décret qui énonce cette décision a été publié le vendredi 26 juin.

Comme les ligues de football professionnel en Europe, le championnat de première division du Brésil a redémarré à huis clos, il y a quelques jours. Mais le vendredi 26 juin 2020, la mairie de Rio de Janeiro a autorisé l’accueil de spectateurs pour les matchs de l’Etat de Rio à partir du 10 juillet, à raison d’un tiers de la capacité de chaque stade, selon un décret publié vendredi au journal officiel de la ville. Aussi, à partir du 1er août, les stades seront autorisés à remplir deux tiers de leur capacité, et à partir du 16 août, il n’y aura plus de restrictions. Le décret précise que les spectateurs devront être répartis dans les tribunes en respectant une distance de 4 mètres carrés par personne, sans plus de précisions. Quant à la vente de billets, elle devra s’effectuer uniquement en ligne.

57 000 morts du Covid-19 recensés au Brésil

Le Championnat de football de l’État de Rio a été le premier à reprendre dans une Amérique du Sud durement impactée par la pandémie de Covid-19. Il a repris avec des rencontres à huis clos le jeudi 18 et vendredi 19 juin, bien que le Brésil, deuxième pays le plus touché au monde par le nouveau coronavirus, enregistre 57 000 morts pour 1,3 million de cas d’infection au total. Cette reprise du Championnat a néanmoins suscité l’opposition de plusieurs clubs, dont Fluminense et Botafogo, qui ont saisi la justice pour en réclamer la suspension. La justice les a finalement obligés à regagner les terrains à partir de ce dimanche 28 juin, alors qu’ils réclamaient de ne pas jouer au moins avant juillet.

Des matchs programmés ce dimanche

Jeudi 18 juin, avant la rencontre entre Flamengo et Bangu (3-0), des supporters de six clubs s’étaient rassemblés près du Maracana pour protester contre les gouvernements fédéral et régional ainsi que la mairie, qui a donné son feu vert pour la reprise du football. Ce dimanche, Botafogo doit recevoir Cabofriense, et Fluminense l’équipe de Volta Redonda. Le Flu ne jouera pas cette rencontre au mythique stade Maracana, qui héberge actuellement un hôpital de campagne pour les malades du Covid-19.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.