Cinéma: la comédie «Good Boy» détrône «Fast and Furious» au box-office américain

 

Après avoir détrôné «Le Roi Lion», il y a deux semaines, «Fast and Furious» se fait à son tour doubler au box-office américain par la comédie «Good Boy». Le film réalisé par Gene Stupnitsky a récolté pour sa sortie 21 millions de dollars de vendredi à dimanche, soit 7 millions de plus que « Fast and Furious».

Les semaines passent et chacun à son tour au box-office

Il y a deux semaines, « Fast and Furious» détrônait l’excellent « Roi Lion». Ce dimanche, il s’est fait doubler à son tour par «Good Boy», film réalisé par Gene Stupnitsky et produit par le quatuor Seth Rogen, Evan Goldberg, Lee Eisenberg et James Weaver. En effet, la comédie potache et provocante arrive en tête des entrées dans les salles de cinéma américaines et canadiennes. Selon les estimations publiées dimanche par la société spécialisée Exhibitor Relations, «Good Boy» a récolté pour sa sortie 21 millions de dollars de vendredi à dimanche dans les salles obscures des Etats-Unis et du Canada. Un succès porté par les derniers jours de vacances pour les écoliers d’outre-Atlantique

Une histoire qui fait recette

Cette comédie estivale des studios Universal s’inscrit dans la lignée du film American Pie, sorti en 1999. Vingt ans après, «Good Boy» réchauffe les codes à travers les péripéties d’un trio de garçons d’une douzaine d’années tentant laborieusement de s’éveiller à la sexualité. Un soir, Max est invité à une fête par le gamin populaire Soren, qui lui dit que ce sera une soirée de bisous. Max essaie de faire venir Lucas et Thor, ses deux copains. Soren accepte à contrecœur. Les garçons se rendent compte qu’aucun d’entre eux ne sait faire des bisous. Ils essaient de chercher en ligne comment s’embrasser, mais finissent par regarder du porno et sont horrifiés par ce qu’ils voient. Ils tentent alors d’embrasser ce qu’ils pensent être une poupée de réanimation cardio-respiratoire (qui est en fait une poupée sexuelle), mais trouvent cela repoussant. Les garçons finissent par décider d’espionner la voisine de Max, Hannah, une étudiante, pour apprendre à embrasser…

Le Roi Lion s’accroche

Doublé au classement, « Fast and Furious» reste tout de même deuxième avec ses 14 millions de dollars en trois jours. A la troisième position se trouve le « Roi Lion » de Disney, qui s’accroche au podium grâce à ses 11,9 millions de dollars du week-end. Le film d’animation Angry Birds : Copains comme cochons se hisse à la quatrième place à sa sortie, avec 10,5 millions de dollars, soit nettement moins que le démarrage réalisé en 2016 par le premier Angry Bird (38,2 millions). Deuxième le week-end précédent, le film d’horreur Scary Stories, lui, rétrograde à la cinquième place avec 10,1 millions de dollars engrangés.

Ci-dessous le Top 10 du box-office américain ce weekend

  1. «Good Boy» (21 millions de dollars pour sa sortie) ;
  2. « Fast and Furious» (14 millions de dollars pour sa sortie) ;
  3. « Roi Lion » (11,9 millions de dollars) ;
  4. « Angry Birds » (10, 5 millions de dollars) ;
  5. « Scary Stories » (10, 1 millions de dollars) ;
  6. « 47 Meters Down: Uncaged » (9 millions de dollars) ;
  7. « Dora et la Cité perdue » (8,5 millions de dollars) ;
  8. « Once Upon a Time in… Hollywood » (7, 6 millions de dollars) ;
  9. « Music of my life » (4, 5 millions dollars) ;
  10. « The Art of Racing in the Rain » (4, 4 millions dollars).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.