OL : Jose Mourinho, Laurent Blanc, Arsène Wenger…pour succéder à Bruno Genesio ?

 

Depuis plusieurs semaines, l’Olympique Lyonnais (OL) est à la recherche du successeur de Bruno Genesio. De nombreuses pistes sont étudiées dont celles qui mènent aux entraineurs de renom tels que Jose Mourinho, Laurent Blanc et Arsène Wenger. Michel Aulas a indiqué, en tout cas, que son club s’apprête à « frapper un grand coup ».

L’Olympique Lyonnais, actuel 3e de Ligue avec 62 points est à la recherche du successeur de Bruno Genesio, sur le départ. Vendredi soir, à l’issue de la victoire de l’OL à Bordeaux (3-2), Jean-Michel Aulas a déclaré vouloir « frapper un grand coup » en attirant un manager de renom dans le club rhodanien. Ce grand coup sera-t-il Jose Mourinho, Arsène Wenger ou Laurent Blanc ? Ou alors est-ce du bluff pour se rabattre sur des entraineurs de plus petits calibres comme Jorge Jesus et Christophe Galtier ?

Laurent Blanc

Laurent Blanc serait l’option la plus fréquemment évoquée à l’OL. Le champion du monde 98 est sans club depuis son départ du PSG en 2016. Jean Michel Aulas aurait déjà validé le profil du technicien français. « J’ai dit que je souhaitais engager quelqu’un qui pourrait nous permettre d’avoir certaines ambitions et que je souhaitais engager un coach parlant français ou anglais (…) Laurent Blanc est compatible avec moi et avec l’Olympique lyonnais, mais c’est aussi le cas pour José Mourinho et pour d’autres » a déclaré le président de l’OL.

Jose Mourinho

Le Special One est également sur les tablettes du septuple champion de France. Le très bouillant manager portugais a été remercié à Manchester United, en décembre 2018. Il se verrait bien sur un banc à nouveau, peu importe la destination. Ça tombe bien puisque l’Olympique Lyonnais lui a fait un appel du pied en le qualifiant de « solution alternative ». Sauf que l’ancien coach de Chelsea et du Real coûte très cher. Donc cette piste devrait être abandonnée à moins que Jean-Michel Aulas frappe vraiment son gros coup.

Arsène Wenger

Arsène Wenger est du même calibre que Jose Mourinho. Par conséquent leurs valeurs marchandes sont équivalentes. Sauf que c’est un Français et il parle en plus l’Anglais. Libre depuis son départ d’Arsenal l’an dernier, l’Alsacien aimerait bien revenir dans le foot en tant que technicien ou directeur sportif. Jean Michel Aulas ferait-il des folies pour celui qui est également annoncé au PSG au cas où Thomas Tuchel ne tenait pas bon ?

Les entraîneurs de seconde zone

Hormis ses trois grosses pointures, il y a Antonio Conte, Patrick Vieira et Marcelo Gallardo. Le premier est un peu trop gourmand car il réclamerait 10 millions d’euros par saison à l’OL pour débarquer en Ligue 1. Le second est en ce moment engagé avec l’OGC Nice qu’il ne veut pas quitter maintenant, mais comme lui-même le dit, « dans le foot, on sait que la vérité du jour n’est pas celle du lendemain. ». Le troisième, Marcelo Gallardo, fait un excellent travail à la tête de River Plate, avec notamment deux Copa Libertadores remportées en 2015 et 2018. L’ancien Monégasque n’a pas voulu s’exprimer sur ce sujet : « Je ne vais pas répondre aux rumeurs », a-t-il coupé court.

Des noms moins ronflants

Enfin évoquons les options Jorge Jesus et Christophe Galtier. S’ils ne sont pas de gros coups, ils restent en revanche de bons coups pour le club rhodanien. Jorge Jesus a remporté de nombreux trophées avec le Benfica et le Sporting de Lisbonne. Il aurait été approché depuis février dernier par les responsables de l’OL. Quant au manager français Christophe Galtier, il aurait totalement séduit Jean Michel Aulas : « Galtier ? C’est un formidable entraîneur. Il a gagné ses lettres de noblesse avec nous, il faut s’en souvenir. Même s’il a été un très bon entraîneur de Saint-Etienne et de Lille, on a pour lui des yeux admiratifs. C’est un homme bien », a confié le patron de l’OL.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.