Deux djihadistes entraînaient un club de foot

Alors qu’ils étaient assignés à résidence, deux hommes qui inquiètent les renseignements français à cause de leur appartenance à des cellules islamistes, étaient entraîneurs d’une équipe de football amateur francilienne.

Les responsables de la mairie de Lagny-sur-Marne, en Seine et Marne, ont découvert, stupéfaits, que deux personnalités islamistes de leur ville avaient pris en charge l’entrainement  des équipes seniors du club de football local de l’US Lagny Messagers.

Le premier homme, Nabil Aissaoui, était placé sous contrôle judiciaire pour “association de malfaiteurs terroriste “. Il a également été condamné, à un an de prison avec sursis, cet été, pour avoir crée une école coranique chez lui.

Le second entraîneur islamiste s’appelle Keita Gaoussou. Ce professeur de mathématique n’entraîne plus depuis qu’il a été incarcéré, pour non-respect de son assignation à résidence, dans le cadre d’une affaire de terrorisme. Un problème en moins a régler pour la petite commune, qui a convoqué rapidement le président du club, afin e lui demander des explications et la suspension immédiate de l’entraîneur islamiste.

Selon le président du club, les deux hommes s’étaient imposés grâce au chantage des joueurs. «C’était ça ou une bonne partie des joueurs s’en allait ailleurs», a-t-il déclaré.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.