Fin de la peine de mort aux États-Unis ?

Le principal fournisseur du produit utilisé pour mettre à mort les condamnés aux États-Unis, a annoncé qu’il comptait mettre fin à la distribution de ce produit.

Vendredi 13 mai, le laboratoire américain Pfizer a déclaré ne plus vouloir livrer l’État américain et le priver ainsi du produit chimique utilisé pour les injections létales, la principales méthode de mise à mort dans ce pays.

« Nous sommes en train de mettre en œuvre des restrictions sur notre distribution des produits spécifiques qui font partie du programme d’injection létale de certains États, a annoncé Pfizer, car nous sommes fortement opposés à l’utilisation de ces produits pour la peine capitale. »

Argument éthique, donc, du plus grand laboratoire américain, mais cela sera-t-il suffisant pour empêcher les États-Unis d’avoir recours à la peine de mort ? Rien n’est moins sûr…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.