Ubisoft : les prix des jeux PS5 et Xbox Series X ne vont pas augmenter

 

A l’occasion de la présentation des résultats financiers du premier trimestre de son exercice 2020-2021, Ubisoft a annoncé qu’il n’augmentera pas le prix de ses jeux qui sortiront sur les prochaines consoles.

À chaque génération de console ou presque, les éditeurs relèvent le prix de vente conseillé de leurs productions. Le tarif étant laissé à leur choix, ils peuvent afficher le prix qu’ils désirent pour leurs futurs jeux PS5 et Xbox Series X. Ainsi, Take-Two a annoncé que son NBA 2K21 coûterait 70 dollars sur les consoles actuelles. Mais apparemment, tous les éditeurs n’appliqueront pas une hausse de leurs tarifs… du moins pas tout de suite.

Watch Dogs Legion et Assassin’s Creed Valhalla vendus au prix standard

Le groupe français Ubisoft, secoué par de récentes accusations de mauvaise conduite et de comportements inappropriés de plusieurs de ses cadres, a décidé de maintenir le prix de ses productions. Durant un entretien avec les investisseurs, mercredi, l’éditeur a indiqué que ses jeux qui sortiront en fin d’année seront vendus au prix standard de 60 dollars sur les prochaines consoles. Cette mesure concerne Watch Dogs Legion, qui sortira le 29 octobre, et Assassin’s Creed Valhalla, prévu le 17 novembre. Une bonne nouvelle donc pour les consommateurs qui investiront dans une nouvelle machine cette année.

Toutefois que se passera-t-il après ? Ubisoft ne s’engage pas au-delà de la fin d’année 2020, se disant concentré sur ses productions à venir pour Noël. « Nous nous focalisons sur les sorties de fin d’année et avons décidé que ces jeux seront lancés à 60 dollars », a souligné l’éditeur français. En lisant entre les lignes, l’on peut penser qu’Ubisoft se réserve le droit d’augmenter les prix de ses titres qui arriveront en 2021 et au-delà.

Un chiffre d’affaires en progression au premier trimestre

Ubisoft a également publié mercredi un chiffre d’affaires en progression de 17,6% au premier trimestre 2020-2021, à 427,3 millions d’euros, et un bon des réservations nettes (« net bookings ») de 30,5% à 410 millions d’euros, là où le groupe attendait 335 millions. Cette performance est portée, en particulier, par « la franchise Assassin’s Creed [qui] a connu une accélération impressionnante grâce à l’annonce d’Assassin’s Creed Valhalla », a expliqué Frédérick Duguet, le directeur financier du groupe, cité dans un communiqué. « Rainbow Six Siege continue de fortement croître dans un contexte de concurrence accrue et la franchise Just Dance poursuit son retour en force », a-t-il ajouté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.