Fonction publique : Les salaires ont augmenté de 1,3% à 2,1% en 2017, selon l’Insee

Selon des chiffres publiés par l’Insee ce jeudi les salaires des fonctionnaires ont augmenté de 1,3% à 2,1% en 2017. Une hausse légèrement supérieure à l’inflation qui s’est limitée à 1,0 sur la même année. Parmi les indicateurs utilisés par l’institution des statistiques, notons le point d’indice de la grille salariale de la fonction publique qui a connu une nouvelle hausse de 0,6% en 2017.

Une hausse des salaires au-dessus de l’inflation

D’après des données publiées ce jeudi 28 mars par l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), les salaires dans la fonction publique ont connu une augmentation de 1,3% à 2,1 en 2017. Cette hausse se situe légèrement au-dessus de l’inflation qui s’est limitée à 1,0% sur la même année.

Selon les catégories de fonctionnaires, les salaires ont été bonifiés de 2,1% ou de 1,3%. La première catégorie concerne les fonctionnaires d’Etat qui ont bénéficié d’une augmentation de 2,1%. Ils touchent désormais un salaire net moyen en équivalent temps plein de 2.560 euros par mois. Ensuite viennent les salariés de la fonction publique territoriale, avec le même taux de bonification de 2,1%. Ils perçoivent dorénavant 1.940 euros par mois. Enfin il y a les agents de la fonction publique hospitalière. Avec un salaire net moyen de 2.290 euros, ils profitent d’une hausse de 1,3%.

Une hausse du point d’indice de la grille salariale en 2016 et 2017 à 0,6%

L’Insee explique les écarts observés entre les augmentations par les différences de structure en termes de catégorie statutaire, de sexe et d’âge. L’institution de la statistique précise en outre que l’année 2017 a été marquée par une nouvelle hausse du point d’indice de la grille salariale de la fonction publique de +0,6%, le même taux qu’en 2016. Ce qui porte la valeur du point d’indice à 4,68 soit une valeur annuelle du traitement (indice majoré 100) de 5 589,69 euros depuis le 1er juillet. Le deuxième indicateur est la poursuite de l’application du PPCR (protocole relatif aux parcours professionnels, aux carrières et aux rémunérations de la fonction publique). Et le troisième, la rémunération des personnes en place. Sont concernés, les salaires des fonctionnaires en poste chez le même employeur durant deux années consécutives et ayant la même quotité de travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.