MMA : McGregor visé par une enquête pour agression sexuelle

Alors qu’il a annoncé la fin de sa carrière le lundi 25 mars, Conor McGregor est visé par une enquête pour agression sexuelle, d’après le New York Times. Les faits se seraient produits en décembre 2018 dans un hôtel de Dublin où l’athlète avait ses habitudes. Selon le staff de Conor McGregor, cette affaire n’a rien avoir avec sa décision de se retirer des arts martiaux mixtes.

Déjà entendu en janvier

Conor McGregor est visé par une enquête pour agression sexuelle, selon le New York Times, alors qu’il venait de mettre fin à sa carrière. Le quotidien américain dit avoir eu l’information de quatre sources proches du dossier. Mais cette affaire n’est pas nouvelle. L’enquête visant l’athlète irlandais a été ouverte après qu’une femme a porté plainte contre lui, il y a plus de trois mois. La présumée victime raconte que les faits se sont déroulés en décembre 2018 au Beacon Hotel de Dublin (Irlande), où la star du MMA a ses habitudes. Les investigations menées avaient conduit à l’arrestation de Conor McGregor en janvier. Il avait été entendu par la police irlandaise puis relâché sans être formellement inculpé. Toutefois l’enquête a continué son cours.

Sa retraite ne serait pas liée à cette affaire

Le lundi, Conor McGregor a annoncé sur Twitter qu’il prenait sa retraite. « J’ai décidé de me retirer ce jour du sport autrefois connu sous le nom d’arts martiaux mixtes ». Aurait-il mis fin à sa carrière à cause de cette enquête ? Pour sa défense, les deux faits n’ont rien en commun. L’enchainement des évènements résulterait d’une pure coïncidence. « Cette histoire circule depuis un certain temps et on ne sait pas pourquoi elle sort maintenant. Mais l’hypothèse que l’annonce de retraite de Conor est liée à cette rumeur est absolument fausse. » a expliqué la conseillère de l’athlète. Quant à son avocat il n’a pas voulu faire de commentaire, l’athlète non plus.

Un bagarreur connu outre-Atlantique

En terme d’antécédents, « The Notorious » (« le célèbre », c’est son surnom), a eu des démêlées avec la justice américaine, il y a quelques mois. En avril 2018 notamment, il avait agressé deux combattants MMA à New York au cours d’une conférence de presse à laquelle il n’était pas invité. Pour éviter un procès et surtout la prison, il a plaidé coupable.

Conor McGregor est détenteur du titre UFC (Ultimate Fighting Championship) des poids plumes de 2015 à 2016 et des poids légers de 2016 à 2018. Il a vraiment accédé à la notoriété après un combat de boxe contre le grand Floyd Mayweather, en août 2017.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.