Pédophilie : Pierre Bergé accusé par Marine Le Pen

La présidente du Front National, Marine Le Pen, a dénoncé une omerta du monde médiatique, à la suite de révélations publiées dans un livre qui accuse Pierre Bergé et Yves Saint-Laurent de pédophilie au Maroc.

Depuis l’affaire Weinstein, les révélations quotidiennes sur les violences sexuelles faites au femmes affluent. Des dirigeants du FN ont ainsi été accusés de harcèlement, comme l’a révélé Le Monde.

Interrogée par les journalistes sur le sujet, la présidente du parti à la flamme, Marine Le Pen, a voulu détourner l’attention sur les révélations faites à l’encontre de Pierre Bergé.

“Peut-être est-ce pour détourner le regard des horreurs que l’on apprend sur l’ancien propriétaire du Monde Pierre Bergé, qui est accusé dans un livre, d’avoir autorisé des actes de pédophilie dans sa maison de Marrakech”, a-t-elle ainsi déclaré.

La femme politique fait référence aux révélations publiées dans le livre choc du canadien Fabrice Thomas, ancien amant du couple Bergé/Saint-Laurent,  “Saint-Laurent et moi : une histoire intime“.

Dans une interview donnée à la télévision sur son livre, il a même expliqué :

“Le tracas de Pierre Bergé, c’est qu’il n’avait aucune limite. Son truc à lui c’était d’être entouré d’esclaves sexuels. (…) On appelait ça le petit manège”. “Quand on parle de Dominique Strauss-Kahn ou de Harvey Weinstein, croyez-moi c’étaient des enfants de chœur à côté de lui“.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.