Loi travail : l’économie solidaire veut peser

La nouvelle loi travail programmée par le gouvernement devra compter sur les acteurs de l’économie sociale et solidaire, qui estiment que leur rôle doit être central.

Emmanuel Macron avait prévenu pendant la campagne présidentielle : une fois élu, il lancerait un vaste chantier de réforme du travail en France, et notamment du code du travail. Pour faire passer rapidement ce projet, il avait également annoncé qu’il ne passerait pas par la voix parlementaire.

Cependant, le nouveau président a également assuré, que les ultimes arbitrages de ses ministres ne se feraient pas sans avoir au préalable consulté l’ensemble des partenaires sociaux et économiques.

Ainsi, jeudi 22 juin 2017, la Ministre du travail, Muriel Pénicaud, a reçu les représentants de l’Union des employeurs de l’économie sociale et solidaire (Udes). L’occasion d’une discussion à battons rompus sur le rôle social de l’économie.

Pour les professionnels de ce secteur en vogue, leur statut en fait tout naturellement des acteurs centraux sur cette thématique. Ils comptent bien représenter la protection sociale et humaine des travailleurs.

A suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.