Un Festival parisien interdit aux blancs

Une polémique a éclaté avec virulence sur internet concernant un festival, dont certains accès sont interdits aux blancs.

Le Nyansapo est un festival qui devait être organisé les 28, 29 et 30 juin à Paris. Sur son site internet, les organisateurs de ce «festival afro féministe européen” précisent qu’il doit être constitué d’un espace «non mixte femmes noires (80% du festival)», un autre «non mixte personnes noires» et un «espace ouvert à tou.te.s».

Dimanche 28 mai, des internautes ayant pris connaissance du programme de ce festival ont commencé à s’indigner sur les réseaux sociaux, avant que la maire de Paris elle-même, soit apostrophée sur la question via Twitter. Anna Hidalgo a alors annoncé qu’elle allait faire interdire ce festival qu’elle qualifie de raciste et qu’elle allait lancer des procédure judiciaire à l’encontre de ses organisateurs.

«Je condamne avec fermeté l’organisation à #Paris de cet événement ‘interdit aux blancs’. […] Je demande l’interdiction de ce festival», a-t-elle déclaré.

De son côté, la préfecture de Paris a publié un communiqué, dimanche 28 mai pour préciser qu’elle n’avait «pas été saisie, à ce jour, de l’organisation d’un tel événement».

 

 

 

One thought on “Un Festival parisien interdit aux blancs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.