Education : Lancement de la cantine à 1 euro et des petits-déjeuners gratuits dès ce mois

Le gouvernement a annoncé dimanche le lancement de la cantine à 1 euro dès le 12 avril et les petits-déjeuners gratuits à partir du 17 avril dans huit (8) académies tests. Parmi lesquels ceux d’Amiens, Toulouse ou encore Montpellier.

Le gouvernement a annoncé ce dimanche 7 avril 2019, le lancement de deux initiatives contre l’inégalité à l’école. Il s’agit de la cantine à 1 euro dès le 12 avril et les petits-déjeuners gratuits à partir du 17 avril. Huit (8) académies sont choisies pour la phase pilote. Elles se situent dans des communes comme Amiens, Toulouse ou encore Montpellier. Dès septembre, promet le gouvernement, plus de 10.000 communes seront concernées par ces mesures en faveur de l’éducation nationale.

« 1 enfant sur 10 arrive en classe le ventre vide »

C’est la secrétaire d’État auprès de la ministre de la Santé, Christelle Dubos, qui a fait l’annonce ce dimanche. Elle a indiqué que la cantine à 1 euro et le petit-déjeuner gratuit s’inscrit dans le cadre de la « stratégie nationale » de lutte contre la pauvreté, doté de 8,5 milliards d’euros, comme prévu par le Gouvernement. Selon elle, c’est « Mettre en place le petit-déjeuner à l’école est une mesure de bon sens qui s’attaque aux racines des inégalités ». En effet, « Dans les zones défavorisées, 1 enfant sur 10 arrive en classe le ventre vide. Il n’a donc pas les mêmes chances d’apprentissage qu’un camarade qui a le ventre plein », révèle la secrétaire d’État auprès de la ministre de la Santé. De plus, un enfant français sur cinq vivrait sous le seuil de pauvreté, soit 3 millions d’enfants, d’après un rapport accablant de l’UNICEF. Parmi eux, environ 30.000 sont sans domicile et 8.000 à 10.000 dans des bidonvilles.

10.000 communes concernées dès septembre 2019

Christelle Dubos a précisé que « Les communes qui s’engagent recevront une aide de l’État de 2 euros par repas, sachant qu’il coûte en moyenne 4,50 euros. Ça concernera jusqu’à 10. 000 communes ».

Après la cantine à 1 euro, le gouvernement lancera les petits-déjeuners gratuits dès le 17 avril dans quelques académies d’expérimentation. Ils seront ensuite généralisés à partir de septembre 2019 à toute la France.

Un texte prévoyait une telle mesure depuis février 2018

La question du coût des cantines avait été soulevée au mois de février 2018 par une trentaine de députés de la majorité. Le texte envisageait de rendre la cantine gratuite pour les familles dont le revenu fiscal de référence est inférieur ou égale à 7 800 € par an, c’est-à-dire en dessous du seuil de pauvreté.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.