Nigéria : Le Président Buhari réélu avec 56% des votes

Le Président du Nigeria, Muhammadu Buhari a été proclamé vainqueur de l’élection présidentielle du 23 février par la commission électorale indépendante (INEC), ce mardi. Il a obtenu 56% des votes contre 41% pour son rival Atiku Abubakar qui entend déposer un recours devant la Cour Suprême pour résultats “incorrects et inacceptables”

33,2% de taux de participation

Le Président sortant, Muhammadu Buhari, restera à la tête du Nigeria pour quatre autres années. Sa victoire a été proclamée ce mardi 26 février par la commission électorale indépendante (INEC), après trois jours de délibération. Mahammadu Buhari a obtenu 15,2 millions de voix, soit 56% des votes contre 11,3 millions pour son rival Atiku Abubakar, soit 41% des bulletins valides. Le taux de participation s’élève à 33,2%, contre 44% au précédent scrutin présidentiel (2015). Le Président Muhammadu Buhari doit surtout sa réélection aux populations du nord du pays. Il y a obtenu un vote plébiscite dans tous ses Etats, densément peuplés. Ainsi, à Kano, Buhari a récolté 1,4 million de voix, tout comme dans l’Etat de Katsina, sa terre natale.

Le candidat perdant a immédiatement contesté les résultats donnés par la commission électorale. Les chiffres seraient “incorrects et inacceptables”. Avant la proclamation des scores définitifs, le camp d’Atiku Abubakar, le Parti Démocratique Populaire (PDP), avait d’ailleurs déjà demandé l’arrêt du comptage des voix, mais l’INEC n’a pas obéi à cette injonction. C’est donc normalement, et sans surprise (comme c’est bien souvent le cas en Afrique), que le PDP a annoncé un recours en contestation devant la Cour Suprême nigériane. Du côté du président réélu, on pense déjà aux défis qui attendent d’être relevés.

Atiku annonce un recours en contestation

Au cours d’une conférence de presse tenue au siège de son parti, le Congrès de tous les progressistes (APC), le Président réélu, Muhammadu Buhari, a pour sa part remercié le peuple nigérian pour lui avoir accordé un second mandat. Il s’est dit honoré et a promis de faire tout son possible pour mériter cette confiance (re)placée en lui. L’ancien général, aujourd’hui âgé de 76 ans, a aussi annoncé qu’il redoublera d’efforts pour relever les défis sécuritaires et économiques d’un Nigeria qui a dépassé les 200 millions d’habitants. Enfin, le Président réélu devrait enfin s’attaquer à la corruption, au chômage des jeunes et à la sécurité alimentaire.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.