Hollande de retour ?

Le socialiste, ancien président de la République qui ne s’était pas tenté à l’exercice de la réélection en 2017 a déclaré que Macron pouvait échouer durant ce quinquennat « à la fois par les décisions qu’il prend, injustes, par des comportements excessifs, ou par l’absence de résultats ». Il a poussé plus loin sa réflexion allant jusqu’à s’interroger sur la suite de la vie politique hexagonale en 2022 …

 

De retour à Tulle en Corrèze, l’ancien élu local a déclaré que : « Si ce pouvoir-là échoue et c’est possible, à la fois par les décisions qu’il prend, injustes, par des comportements excessifs, ou par l’absence de résultats. Mais qui ? Qui sera là pour le rendez-vous démocratique ? ». Insistant sur l’échéance de 2022 qui est déjà dans toutes les têtes il a insisté, déclarant « Qui peut prendre la place ? Qui peut offrir une perspective ? C’est une grande question qui est posée à tous. Alors quand on regarde l’ensemble de la vie politique, comment être rassuré ? ».

Après le discours prévu, François Hollande s’est offert une courte séance auprès des micros de la presse. Il en a profité pour charger à nouveau Emmanuel Macron à la suite de la polémique entre l’actuel chef de l’état et un jeune horticulteur au chômage : « Il faut parler à l’individu, à ce qu’il est et pas forcément parler en fonction de ses propres pensées. Il ne faut pas asséner une vérité, il faut aller la rechercher dans son interlocuteur. Et si on parle de l’autre on arrivera à le convaincre, si on parle de soi, on sera hautain et arrogant ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.