Rhône : deux fillettes retrouvées morte dans une brigade de gendarmerie

Un drame encore inexpliqué s’est joué hier à la brigade de gendarmerie de Limonest, à quelques kilomètres de Lyon. Une mère de famille a retrouvé les corps inanimés et sans vie de ses fillettes, âgées de 3 et 5 ans. Pour l’heure, les causes de ces deux décès ne sont toujours pas connues, même si des soupçons pèsent sur la mère…

Un lieu qui pose question

Au-delà de l’horreur de la découverte, une question se pose. Comment deux fillettes ont-elles pu trouver la mort au sein du brigade de gendarmerie ? Alors que les premières constatations ont permis de mettre en évidence que les fillettes, découvertes par leur mère, ne portaient aucune trace de violence, la thèse de l’empoisonnement ou celle de l’intoxication sont envisagées de très près. Selon les informations du quotidien régional, les deux fillettes étaient parties se reposer dans leur chambre. Alertés par cette mère de famille, les pompiers ont tenté en vain de réanimer les deux enfants.

Infanticide ?

Entendu par les enquêteurs, le père semble lui mis hors de cause. En effet, d’après ses dires et des témoins, il se trouvait à un événement sportif. Si le père semble étranger à cette affaire, la mère, qui a elle même prévenu les secours, est, selon de récentes informations, soupçonnée de la mort de ses deux fillettes. Alors que le couple allait mal, elle semblait mal supporter l’idée d’une séparation avec son conjoint.

Le parquet de Lyon, en charge de cette affaire, a ouvert une enquête pour recherche des causes de la mort. Les autopsies devraient apporter des éléments pour comprendre et déterminer les circonstances exactes du décès de ces deux soeurs.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.