Point final dans l’affaire Maëlys

Samedi dernier, l’affaire Maëlys a presque pris son point final. La fillette, qui avait été assassinée en aout dernier, a enfin été inhumée. Une cérémonie religieuse s’est déroulée à l’église de la Tour du Pin, non loin de la commune de Pont-de-Beauvoisin où la fillette avait disparu. 

Une disparition tragique

Cette tragique affaire a tenu la France entière en haleine. Disparue depuis août 2017, le corps de Maëlys avait été retrouvé en février, près de six mois après sa disparition. Pendant tout ce temps, les enquêteurs ont, à plusieurs reprises, placé Nordahl Lelandais en garde à vue, sans que ce dernier n’avoue quoique ce soit. C’est seulement confronté à des preuves matérielles accablantes que l’ancien militaire a avoué avoir tué la fillette, en lui assenant une “gifle”. Paniqué, il a donc décidé de dissimuler le corps dans les massifs environnants. Pour rappel, Nordahl Lelandais avait croisé la route de la fillette alors que tous les deux étaient invités à un mariage. La petite fille, amoureuse des animaux, avait suivi son assassin en pensant rencontrer ses chiens.

Trois mois d’expertise

Une fois le corps de la petite fille retrouvé, le travail des enquêteurs ne faisait que commencer. En effet, pendant trois mois interminables pour la famille, le corps de Maëlys a été analysé, afin de corroborer les aveux du principal suspect. Alors que les médecins légistes n’ont pas rendus officiels le rapport médical, le corps de la petite fille de neuf ans a lui été rendu à sa famille.

Ainsi, samedi 4 juin, la famille et les proches de la fillette ont pu lui rendre un dernier hommage. La foule était dense sur le parvis d’église de la Tour du Pin. Les parents d’Arthur Noyer – autre victime présumée de Nordhal Lelandais – figuraient parmi les centaines d’anonymes réunis en hommage à la petite fille et en soutien à la famille. “Nous sommes des parents venus apporter notre soutien à d’autres parents“, ont ils déclaré avec sobriété lors de la cérémonie.

Pour l’heure, Nordhal Lelandais reste muet face aux enquêteurs. Alors qu’il est également impliqué dans la mort du caporal Arthur Noyer, Lelandais est soupçonné d’être à l’origine de plusieurs disparitions inquiétantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.