Nordahl Lelandais avoue le meurtre du caporal Arthur Noyer

Nordahl Lelandais, déjà impliqué dans le meurtre de la petite Maëlys en août 2017, a reconnu jeudi dernier être responsable de la mort du caporal Arthur Noyer. Ses ossements avaient été retrouvés en septembre, non loin de Chambéry, où il avait été vu pour la dernière fois. 

Jeudi 29 mars, Nordahl Lelandais a quitté l’unité hospitalière de la prison de Lyon-Corbas, où il est détenu. Lui, son avocat et des enquêteurs se sont rendus à Cruet, au pied du Massif des Bauges, où des ossements d’Arthur Noyer avait été retrouvés par un promeneur à la fin de l’été dernier.

Les enquêteurs se fondaient jusque là sur des expertises téléphoniques, l’appareil de Nordahl Lelandais ayant borné aux mêmes endroits et aux mêmes moments que celui de la victime. En février, le meurtrier a reconnu avoir pris le jeune homme en stop après une soirée en boite de nuit, dans le Carré Curial de Chambéry. Accablé par les preuves matérielles et scientifiques des enquêteurs, Nordahl Lelandais a fini par reconnaître être responsable de la mort du caporal Arthur Noyer.

Cette dramatique révélation intervient près de deux mois après qu’il ait avoué le meurtre de Maëlys de Ajauro, une fillette de neuf ans. Elle avait disparu dans la nuit du 26 au 27 août dernier, alors qu’elle et sa famille étaient invités à un mariage dans la commune de Pont-de-Beauvoisin, en Isère.

Nordahl Lelandais avait été entendu à plusieurs reprises par les enquêteurs, persuadés de son implication dans la disparition de la fillette. Malgré des éléments suspects à l’encontre de l’ancien militaire, les enquêteurs ont du poursuivre leurs investigations pendant plus de six mois, pour enfin avoir un élément accablant le suspect. Une infime trace de sang de la petite fille a été retrouvée dans le coffre de Lelandais.

Bien qu’il ait reconnu le meurtre de la petite Maëlys et celui d’Arthur Noyer, Nordahl Lelandais reste muet sur les circonstances dans lesquelles ses victimes ont trouvé la mort. La police de Chambéry continue d’enquêter sur plusieurs disparitions inquiétantes, desquelles Nordahl Lelandais pourrait être à l’origine.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.