Pollution : Anne Hidalgo s’insurge

Le maire de Paris, Ane Hidalgo, a fait part de sa “colère”, en apprenant le report par la préfecture de la circulation alternée dans la capitale, aujourd’hui, afin de lutter contre la pollution.

Vendredi dernier, en découvrant les prévisions des scientifiques sur une vague de pollution attendue cette semaine à Paris, la mairie avait alerté sur « l’urgence à agir », en demandant la mise en place de a circulation alternée en région parisienne.

Le principe de la circulation alternée est d’interdire le déplacement de la moitié des véhicules (en se basant sur les chiffres pairs ou impairs des plaques d’immatriculation), afin de limiter les pics de pollution.

Cette mesure controversée est mal perçu des franciliens, qui se retrouvent sans moyen de locomotion pour aller travailler.

LA Préfecture de Police, avec l’accord de la région, a ainsi décidé de ne pas encore mettre en place cette circulation alternée aujourd’hui, causant la colère de l’élue socialiste.

C’est par la voix de son conseiller EELV en charge des transport, Christophe Najdovski, que la majorité municipale a fait part de son désaccord. “Oui, nous sommes en colère”, a-t-il lancé, avant de préciser sa pensée :

« Les Parisiens sont exposés depuis mercredi à un important pic de pollution aux particules fines. Si la concentration en particules a diminué légèrement ce week-end, repassant en deçà du seuil d’information, Airparif annonce un nouveau dépassement de ce seuil aujourd’hui, la météo laissant à penser que ce pic pourrait se prolonger dans les jours qui viennent. […] Or, on ne tire toujours pas les leçons du passé. Pour la préfecture, la situation n’est toujours pas assez grave. Nous nous trouvons confrontés à une réglementation inadaptée à la situation. […] Nos concitoyens ne comprennent pas les hésitations des pouvoirs publics ».

One thought on “Pollution : Anne Hidalgo s’insurge

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.