L’ouragan Matthew fait 300 morts en Haïti

L’ouragan baptisé Matthew a causé la mort de près de 300 haïtiens sur son passage. Il se dirige désormais vers les États-Unis.

Jeudi 6 octobre, les caraïbes ont été touchées par le plus violent ouragan enregistré depuis dix ans.

Selon les autorités locales, représentées par François Anick Joseph, ministre de l’Intérieur, au moins 283 personnes sont décédées à cause de ce phénomène météorologique. Des déclarations corroborées par celles du sénateur du département du Sud, Ostin Pierre-Louis, qui a évoqué « plus de 300 morts ». Dans le sud, la ville de Roche-à-Bateau a été “dévastée”, selon ses propos.

La république dominicaine a également été victime de l’ouragan et déplore au moins quatre décès.

Selon différentes sources, la ville de Jérémie, capital du département de Grande Anse et peuplée de près de 30000 habitants a été particulièrement détruite. « Toutes les lignes téléphoniques et électriques sont coupées. Tout comme l’accès [à la ville], et les gens seront bientôt à court de nourriture et d’argent », assure le directeur de l’ONG CARE Haïti, selon laquelle près de 80% des bâtiments de la commune ont été rasés.

La violence de Matthew et des dégâts qu’il a causés inquiète énormément les États-Unis, qui devraient être touchés par l’ouragan dans les prochains jours. Ainsi, Barack Obama, le président américain, a déclenché le plan d’aide fédéral dans les états de la Floride, de la Caroline du Sud et de la Géorgie.

Selon le Centre américain de surveillance des ouragans, « c’est le plus puissant ouragan touchant cette zone depuis des décennies ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.