Plus de sport pour plus d’alcool ?

Une étude scientifique qui vient de paraitre estime que la pratique du sport permet d’éliminer une partie des nuisances physiques causées par la consommation d’alcool.

Pratiquer du sport permettrait de limiter les dégâts que causent l’alcool sur l’organisme. C’est ce qu’explique l’étude paru jeudi 8 septembre dans le très sérieux British Journal of Sports Medicine.

« Nos résultats fournissent un argument supplémentaire en faveur du rôle de l’activité physique dans la promotion de la santé de la population, même en présence de comportements plus malsains », ont analysé les auteurs de l’étude, qui ont tenu à préciser que la consommation excessive d’alcool restait très risquée, même pour ceux qui pratiquent régulièrement une activité physique.

Ils ont également insisté sur l’importance de suivre les recommandations de l’OMS, qui préconise 150 minutes intenses ou modérées de sport, par semaine.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.