Primaire à gauche : sans EELV

A la suite des déclarations du premier secrétaire du parti socialiste, ouvrant la porte à une primaire de la gauche, les dirigeants EELV ont fait savoir qu’ils ne participeraient pas à une telle initiative.

Jean-Christophe Cambadélis a lancé une bombe le weekend dernier, en défendant l’idée d’une primaire réunissant toute les sensibilités de la gauche, à laquelle même le président de la république devrait se soumettre pour se présenter à nouveau.

De nombreuses personnalités de gauche y ont vu un piège visant à légitimer la nouvelle candidature de François Hollande, dont Jean-Luc Mélenchon, qui a fait savoir rapidement qu’il ne participerait pas à cette primaire.

Le parti Europe Écologie les Verts (EELV) a donc également décliné la proposition, par la voie de son secrétaire national, David Cormand, qui a déclaré, lundi 20 juin, qu’il s’agissait d’une “affaire qui concerne avant tout le PS.”

“C’est l’ardoise magique, ce jeu pour enfant : on dessine dessus, on la secoue et on repart à zéro. Cette opération, au mois de janvier [2017], je crois aurait pour vertu de faire oublier ce qui s’est passé depuis quatre ans. Je ne suis pas sûr que les Français soient prêts à effacer l’ardoise », a-t-il précisé.

Crédit photo : Jean-Marc Ayrault, Flickr (Creative Common)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.