Activision Blizzard retire ses jeux de la plateforme de Cloud Gaming de Nvidia

Nvidia Corporation, une entreprise spécialisée dans la conception de matériel informatique, vient d’annoncer qu’Activision Blizzard allait se retirer de son service de Cloud Gaming. Dans un secteur en pleine expansion, cette annonce fait mal au constructeur américain, qui perd un gros fournisseur de jeux sur sa plateforme… 

Le Cloud Gaming, un univers en plein développement

Du nom de GeForce Now, ce service de Cloud Gaming développé par Nvidia permet aux joueurs de jouer depuis n’importe quelle plateforme à n’importe quel jeu compatible. Le joueur doit simplement télécharger un client, qui retransmet l’image du jeu qui est lui exécuté à distance, sur des serveurs très puissants. Cette méthode permet au joueur de profiter pleinement de l’expérience de divertissement, puisqu’il peut interagir pleinement avec le jeu, comme si sa propre machine exécutait le jeu. La progression des débits de transfert de données a permis à cette technologie de se développer. En effet, si cette méthode est très avantageuse pour le joueur, qui n’a pas besoin d’une machine très puissante pour faire tourner tous les jeux qu’il souhaite, elle nécessite en revanche une très bonne connexion internet pour pouvoir retransmettre, sans latence, l’image émise par les serveurs sur l’écran du joueur.

Ce service se base sur un système d’abonnement mensuel, où le joueur paye pour accéder aux services de Cloud Gaming et doit ensuite acheter les jeux auxquels il souhaite jouer. Les premiers éditeurs proposent des prix allant de 4,99€ à 9,99€ par mois.

Activision Blizzard lâche Nvidia quelques jours après le lancement de GeForce Now

Le catalogue de Geforce Now vient donc de perdre de nombreux titres. Qu’il s’agisse de Call of Duty, World of Warcraft ou encore Overwatch et Diablo, tous les titres du géant Activision Blizzard sont voués à disparaître de la plateforme de Nvidia. Une annonce qui fait tâche, quelques jours seulement après le lancement international du service de Cloud Gaming. Nvidia perd donc une communauté importante de joueurs et risque de voir les fans de l’éditeur de jeu américain se tourner vers son concurrent direct, le Google Stadia…

Dans l’espoir de rassurer ses fans, Nvidia a tout de même tenu à rappeler que son catalogue devrait prochainement regrouper plus de 1500 titres…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.