Reims : La ville aura droit à Regalia 2

Après le succès qu’a constitué Regalia, le spectacle son et lumière qui avait illuminé la façade de la cathédrale de Reims, la ville aura droit à la suite du spectacle. Annoncé pour mai 2020, cette nouvelle performance prendra place sur les murs de la basilique Saint-Remi. Ce second volet s’inscrira dans la continuité de la précédente projection et contera la soirée qui a suivi le sacre du roi.

Un spectacle pour les yeux et la culture

Jean-Batiste Hardoin, le directeur des créations du studio Moment Factory, en charge du projet, explique qu’en plus de proposer un spectacle visuel, Regalia doit également s’inscrire dans une démarche culturelle. La projection pourra être complétée par une application mobile à travers laquelle le visiteur pourra obtenir des informations supplémentaires. L’objectif est de “donner des clefs de compréhension historiques” au spectateur.

Pour les artistes du studio canadien Moment Factory, leur production visuelle s’inscrit dans une démarche culturelle et le respect du monument. En effet, le studio a indiqué s’être d’abord approprié le monument avant de commencer à travailler sur la production visuelle. Cela influence directement leurs créations, faisant en sorte que “toutes [les] images, tout ce [qui est] créé vienne épouser les formes et les lignes de l’architecture“.

Regalia : une occasion de “Magnifier la pierre”

Comme pour ce qui avait été fait lors du premier volet sur la cathédrale de Reims, la future projection sur la basilique Saint-Remi aura pour but de conter une histoire. La première partie était consacrée au jour du sacre du roi et la seconde partie va se consacrer aux célébrations et aux fêtes de la nuit de la célébration.

Un univers qui sera différent de ce qui avait été fait indique Jean-Baptiste Hardoin : “Le spectacle de la cathédrale est très solennel très triomphant, il y a beaucoup de dorures, beaucoup de symbolique. Le spectacle de la basilique va être beaucoup plus dans la fête populaire, dans la célébration“. Cependant, Moment Factory n’oublie pas l’objectif premier de son travail et rappelle que l’important est de “magnifier, illuminer la pierre et jouer avec la géométrie“.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.