Canicule : Il fera plus chaud jeudi !

 

Météo-France a placé en alerte canicule la quasi-totalité des départements pour jeudi jusqu’à 13H au plus tôt. Il est prévu des températures de 37 à 42 °C avec des pointes à 43 °C. Mais le record absolu pour la France de 46 °C, qui date de juin, ne sera en revanche pas atteint.

Ce mercredi, le mercure a continué de grimper en France où la quasi-totalité des départements sont en alerte canicule, après une journée ayant déjà vu plusieurs villes battre leur record absolu. Météo-France a ainsi enregistré 42,1 °C à Brive, 41,2 °C à Bordeaux (40,7 °C en 2003), 40,8 °C à Châteauroux (40,5 °C en 1906), 40,7 °C à Angers (39,8 °C en 1947), 40,7 °C au Mans (40,5 °C en 2003) ou 40,1 °C à Rennes (39,5 °C en 2003).

Le pire est à venir jeudi

Ce mercredi au lever du jour, des averses ont arrosé la façade ouest du pays et le ciel était « bien dégagé » à l’est. Mais dans l’après-midi, le thermomètre est progressivement monté atteignant 30 °C dans plusieurs départements, et même 40 °C dans le Grand Est, en Rhône-Alpes et en Provence. Et ce n’est pas tout. Le pire pourrait survenir jeudi avec des températures de 37 à 42 °C sur une grande partie du pays. Météo France a donc placé en alerte canicule 80 départements. Plus précisément 20 départements en alerte rouge canicule. Ce sont l’Ile-de-France, le Pas-de-Calais, le Nord, la Somme, l’Aisne, la Seine-Maritime, l’Eure, l’Eure-et-Loir, Loiret, l’Yonne, l’Aube et la Marne. Et 60 autres départements ont été placés en vigilance orange ce matin.

Météo-France appelle à la vigilance

Dès vendredi les températures devraient commencer à baisser sur l’ouest du pays, mais il faudra attendre samedi pour voir la fin de cet épisode sur l’ensemble du territoire. Météo-France a prévenu qu’il s’agit d’un « épisode caniculaire nécessitant une vigilance particulière notamment pour les personnes sensibles ou exposées ». Selon les autorités, cette canicule de juillet 2019, la plus violente qu’ait connue le pays, a déjà provoqué cinq décès, 27 urgences absolues et 371 urgences relatives.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.