Mayotte : Une météorite chute dans les eaux près de l’île

Lundi soir, un étrange phénomène atmosphérique s’est produit près de l’île de Mayotte, un archipel français de l’océan indien, situé entre Madagascar et la côte du Mozambique. De nombreux habitants de l’île ont dit avoir aperçu une lumière plongée du ciel, puis entendu une grosse explosion au-dessus de la mer.

« Une boule de feu avec une espèce de queue qui allait très vite »

Lundi soir, sur les réseaux sociaux, de nombreux habitants de Mayotte ont fait part de leur préoccupation à la suite d’un étrange phénomène atmosphérique observé près de leurs côtes. Certains assurent avoir aperçu une vive lumière plongée vers la mer, « une boule de feu, qui avait une espèce de queue et qui allait très vite » plus particulièrement ; d’autres simplement une forte détonation en mer.

A la suite des nombreux témoignages sur les réseaux sociaux, les autorités de l’archipel français ont posté un court communiqué sur Twitter pour relayer la même information, dans l’impossibilité de la vérifier : « Plusieurs témoignages rapportent un bruit qui se serait produit dans le ciel mahorais ».

Pendant que la population attend vainement des informations fiables de leurs autorités locales, les images de la présumée météorite sont abondamment partagées sur les réseaux sociaux. Une vidéo montrant la chute de la « boule de feu » a particulièrement inondée la toile mahoraise. Mais après vérification (une recherche inversée sur Google) il s’est avéré que c’était de l’intox. Cette vidéo n’aurait pas du tout été filmée à Mayotte, mais aux Etats Unis, il y a plus de deux ans, précisément le 16 février 2016 et postée sur Youtube.

La préfecture de Mayotte à la quête de la vérité

N’empêche que le phénomène, lui, est bien réel. La Préfecture de Mayotte, qui est allée à la recherche de renseignements fiables, expliquera ce mardi matin que « L’ensemble des remontées d’informations faites par les services spécialisés dans l’observation aérienne et maritime laisse entrevoir que le phénomène observé serait a priori la chute, relativement éloignée des côtes mahoraises, d’une météorite en mer ». Dans leur quête de la vérité, les autorités préfectorales ont approché d’autres structures scientifiques comme les observatoires astronomiques de la zone afin de définir avec plus de précision le phénomène observé et si possible son point d’impact.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.