GP d’Italie : Pierre Gasly remporte la treizième victoire française en Formule 1, 24 ans après Olivier Panis

 

Pierre Gasly a remporté ce dimanche sa première victoire en Formule 1, au terme d’un Grand Prix d’Italie à rebondissements. Il signe ainsi le treizième succès français, 24 ans après Olivier Panis.

« C’était une course complètement folle »

Il a mis fin à une disette française de 24 ans. Au terme d’un Grand Prix d’Italie à rebondissements et un drapeau rouge, Pierre Gasly a remporté, ce dimanche 6 septembre 2020, son premier succès en Formule 1 et le treizième pour la France. La dernière victoire tricolore dans cette course remontait à 1996 (l’année de naissance de Pierre Gasly), avec Olivier Panis au Grand Prix de Monaco. À 24 ans, le pilote Alpha Tauri-Honda devient aussi le plus jeune vainqueur français d’un Grand Prix. Il devance Alain Prost, vainqueur de sa première course en Formule 1 à l’âge de 26 ans. « C’est incroyable. Je ne suis pas sûr de réaliser. C’était une course complètement folle », a déclaré le Français, tout joyeux, après sa victoire.

Hamilton reste premier au classement général

A Monza, Pierre Gasly a pris la tête de la course après le deuxième départ, lorsque Hamilton était à l’arrêt pour observer sa pénalité. Le virtuose britannique avait quand même réussi à remonter un à un ses adversaires. Sauf le Français, qui permet également à son écurie de retrouver le goût de la victoire sur ce circuit italien. En effet, AlphaTauri avait remporté son seul succès jusque-là sur ce tracé en 2008 avec Sebastian Vettel, alors qu’elle s’appelait Toro Rosso. Sur le podium, Pierre Gasly est rejoint par l’Espagnol Carlos Sainz Jr (McLaren) et le Canadien Lance Stroll (Racing Point).

Personne n’aurait parié sur ce classement au départ de la course, tant Hamilton et les Mercedes dominent cette saison. Le britannique termine à la septième place et son coéquipier Valtteri Bottas à la quatrième. Au classement général, le sextuple champion du monde et tenant du titre, reste largement en tête, devant Valtteri Bottas. Quant à Pierre Gasly, il remonte à la huitième place du championnat.

Les Ferrari toujours dans le pétrin

Pour Ferrari, les ennuis s’accumulent. Dès le sixième tour, Sebastian Vettel a perdu ses freins arrière et a pulvérisé des blocs de polystyrène placés au milieu d’une chicane avant de rentrer aux stands et d’abandonner. Il avait déjà dû sortir dès la Q1 la veille. Alexander Albon reçoit pour sa part cinq secondes de pénalité après avoir tassé Romain Grosjean au premier virage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.