Copa Libertadores : Flamengo renverse River Plate (2-1) en finale

 

Le club brésilien Flamengo s’est imposé samedi face à l’argentin River Plate au terme d’une folle finale de Copa Libertadores, grâce à deux buts en toute fin de match du Colombien Rafael Santos Borré. La formation de Rio de Janeiro gagne ainsi le deuxième trophée de son histoire dans cette compétition, après 1981.

Les Brésiliens de Flamengo ont remporté la Copa Libertadores pour la deuxième fois de leur histoire, samedi 23 novembre, en battant les Argentins de River Plate, tenants du titre- (2-1). La rencontre a eu lieu à Lima, au Pérou.

En 2018, à cause des violences à Buenos Aires (Argentine) la Confédération sud-américaine (Conmebol) avait été contraint de choisir Madrid pour la finale retour entre les deux clubs argentins rivaux, River Plate et Boca Juniors. Cette année, c’est la crise sociale chilienne qui a obligé la Conmebol à procéder à un changement de dernière minute. Prévue à Santiago, la finale de la Copa Libertadores a été reportée in extremis à Lima, qui n’avait jamais jusqu’ici accueilli une finale de la Copa Libertadores, l’équivalent sud-américain de la Ligue des champions.

Gabigol crucifie River Plate

Samedi, le club argentin entraîné par Marcelo Gallardo a ouvert dès les premières minutes, alors que Flamengo s’était montré plus pressant. La star argentine Nacho Fernandez a centré en retrait d’un tacle glissé et Rafael Santos Borré a crucifié le portier Diego Alves au point de pénalty (14e). Longtemps menés, les joueurs de Jorge Jesus ont renversé le match dans les dernières minutes sur un doublé de Gabriel Barbosa, dit Gabigol, à la 89e puis à la 2eminute du temps. Le Colombien, qui termine meilleur buteur du tournoi avec 9 réalisations, a ainsi envoyé au paradis la «torcida» de Flamengo, qui attendait un second titre depuis 1981. Cette année-là, la génération dorée menée par Zico avait remporté la première Copa Libertadores du club brésilien.

À Rio de Janeiro, notamment au stade Maracana où des dizaines de milliers de supporters de Flamengo ont assisté à la rencontre sur écran géant, ce fut l’explosion de joie au coup de sifflet final. La folie des fans s’est emparée des rues où les voitures klaxonnaient à tue-tête, mais aussi des bars et des restaurants.

Flamengo se qualifie pour le Mondial des clubs

Du côté de River Plate, c’était la désillusion car on tenait son troisième titre de Libertadores en cinq ans (après 2015 et 2018) et le cinquième de son histoire. A Flamengo, la fête pourrait continuer dans quelques jours, si le club était sacré officiellement en championnat ce dimanche, avec une défaite de son dauphin Palmeiras contre Grêmio. Pour l’instant, Flamengo se qualifie pour le Mondial des clubs, où il retrouvera Liverpool, qu’il avait déjà battu en Coupe intercontinentale il y a 38 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.